Back to Top
Accueil / Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?


Créée en 2009, La Centrale du Thé est née de la passion de ses fondateurs pour le thé. Son objectif étant d’offrir aux consommateurs des thés de qualité sélectionnés avec le plus grand soin.

Pour cela, nous avons sélectionné des productions de thés chinois, de différentes qualités. Des thés cultivés dans le respect des traditions chinoises mais adaptés aux normes européennes. Nous contrôlons chaque étape de production de nos thés en nous attachant à ne manquer aucun détail.

Le thé d’exception tire ses caractéristiques de son terroir : le résultat de l’alchimie entre le sol, les conditions météo, la variété, l’aspect et l’altitude. Le Camelia Sinensis (l’arbre du thé) pousse dans des régions tropicales ou subtropicales. Un fort taux d’humidité, un bon ensoleillement et des pluies abondantes sont des conditions nécessaires pour sa culture. Les théiers poussent facilement en altitude et sont cultivés en jardins qui donnent souvent, pour certains crus, leur nom au thé.

Conscients que le plaisir d’un thé parfait ne doit rien au hasard, nos experts ont veillé à vous présenter un assortiment varié allant d’une sélection de thé vert pour la préparation du thé selon les traditions marocaines, à une sélection de thés parfumés en passant par des mélanges succulents de thé en sachets ou en vrac.

Chez La Centrale du Thé, notre sélection commence par les meilleures matières premières, car ce n’est qu’ainsi que nous pouvons tenir la promesse d’une tasse de thé parfaite. Nous utilisons des thés de la plus grande qualité, répondant à des exigences physiques rigoureuses et à des profils gustatifs spécifiques, indispensables pour composer nos assortiments et mélanges.

Ainsi, nous vous proposons différents types de thés à déguster en fonction de votre humeur, de vos envies et des différents moments de la journée !

Les bienfaits du thé

Le thé est probablement l’une des boissons les plus extraordinaires au monde, en plus d’être délicieux, le thé est surtout réputé pour ses nombreuses vertus bienfaisantes pour le corps humain.

Connu depuis des millénaires par les civilisations asiatiques, le thé était utilisé comme remède dans la médecine traditionnelle asiatique. Paré de vertus santé légendaires qu’il doit en partie à ses antioxydants, il est doté d’effets miraculeux sur le corps, la peau et le coeur.

Le thé contient aussi des substances végétales, parmi elles, la théine et les tannins, également riche en vitamines A, B1, B2, C, E, K, P, ET PP, en calcium, potassium, cuivre, zinc, et surtout fluor. Tous ces composants contribuent au bon équilibre du corps et à sa défense.

Le thé est considéré comme la boisson à la plus forte activité antioxydante, deux tasses représentant l’équivalent de sept verres de jus d’orange.

En effet, les polyphénols présents dans le thé ont des pouvoirs antioxydants , anti-inflammatoires, anti-cancer et protègent le système vasculaire. Ces derniers permettent de lutter contre l’excès des radicaux libres dans l’organisme, de diminuer le risque de certains cancers, de freiner la formation de plaques d’athéromes, de limiter le cholestérol. Avec leur effet anti-thrombotique, ils permettent aussi l’augmentation de la vigilance, l’atténuation du stress

Les polyphénols du thé favorisent aussi la digestion. Ils font aussi barrage aux UV et luttent contre des maux aussi divers que les céphalées, les yeux rouges, les nausées ou la toux…

Les types de thé

Thés blancs, verts, Oolong, noirs, tous ces thés proviennent du même arbuste, seul le traitement après la récolte déterminera leur qualité. Tous les types de « vrais thés » peuvent se décliner en diverses catégories selon le degré d’oxydation de la feuille de thé, du terroir, ainsi que les feuilles choisies de la plante.

Thé blanc :

C’est le type de thé qui subit le moins de transformation après la récolte. C’est un thé dont les feuilles ne sont pas oxydées mais juste placées à l’ombre pendant quelques jours pour l’étape du flétrissage puis séchées. Il présente d’ailleurs le meilleur taux d’antioxydants et propose des arômes frais et légers.

Thé vert :

Thé légèrement oxydé caractérisé par des arômes légers et un taux d’antioxydants très intéressant. C’est le thé le plus consommé en Asie.

Thé oolong :

c’est un thé semi-oxydé, qui contient un peu de théine et présente des arômes un peu plus prononcés.

Thé noir :

Appelé “thé rouge” par les Chinois à cause de la couleur de son infusion, le thé noir, est un thé pleinement oxydé dont le taux d’antioxydants est le plus faible et le goût est très prononcé.

Thé pu-erh :

Thé oxydé vieilli, qui libérera plus de la caféine lors de l’infusion puisqu’il est davantage oxydé.

La tradition marocaine du thé vert

Au Maroc, le rituel du thé est plus qu’une tradition, c’est une philosophie.

Le thé vert correspond à l’expression la plus raffinée de la convivialité des marocains. Sa préparation est l’une des traditions les plus originales du Maroc. Pour toutes les rencontres familiales, fêtes et évènements, offrir du thé à la menthe est considéré comme une règle de savoir-vivre au Maroc.

Introduit à la cour du Sultan Moulay Ismail, au XVIIème siècle, le thé vert est aujourd’hui la boisson par excellence au Maroc. Préparé, servi et bu selon des rituels bien précis.

Le thé vert est étroitement lié aux coutumes d’hospitalité, qualifié de “summum de la bienveillance”. C’est une boisson qui étanche la soif des hommes du désert et qui symbolise aussi la bienveillance des marocains envers les voyageurs.

Originaire du Maroc, le thé à la menthe est obtenu grâce à l’infusion de feuilles de thé vert ou le « Gunpowder », accompagné de feuilles de menthe ou d’autres plantes aromatiques qui varient en fonction des régions et des saisons, mais la menthe reste la plante aromatique par excellence du thé marocain.

La préparation du thé ainsi que son goût, varient en fonction des régions. Il est, ainsi, plus sucré dans le nord que dans le sud du Maroc.

Le thé vert Symbolise aussi la courtoisie des marocains, on y prête un grand nombre de vertus toniques et digestives.

A la différence de la cuisine faite par les femmes, la préparation du thé est une affaire d’homme, le chef de famille ou le fils ainé afin d’honorer dignement l’invité.

Le thé devrait être servi très chaud et dans la tradition marocaine, un vert de thé ne se refuse jamais !